Comment bénéficier de l’énergie de l’automne ?

Vous sentez-vous prête/prêt à ce que l'été s'en aille ?

On se rend compte que garder le rythme de l’été n’est pas concevable dans ce changement de saison. Cet éclat solaire, du matin au soir, éclairant les moindres recoins d’ombre, cette luminosité intense permanente à laquelle nous nous adaptions. Ces longues journées de lumière nous invitaient à créer des agendas remplis et attisait un soif d’activité à réaliser tant nous avions l’impression que la journée était infinie.

feuille brin dherbe

L’été et son bourdonnement constant de la vie nous tient en éveil et nous suractive (de façon délicieuse), nous dépensons une énergie folle en été à en oublier presque de nous reposer.

Cet espace de vie extérieure qui nous entrainait loin de chez nous semble de moins en moins adaptée au fur et à mesure de l’avancement de la transition saisonnière.

À présent que l’automne s’installe, les précieuses minutes de lumière disparaissent graduellement. L’obscurité accompagne notre réveil et nous borde pour dormir le soir.

L’automne est une passerelle bienheureuse, nous permettant de passer en douceur de l’énergie dense de l’été à l’énergie hibernante du froid de l’hiver.

Il est une saison de maturité, celle des dernières récoltes avant le retrait de la lumière dont le vieil or si particulier réchauffe encore le coeur.

feuille brin dherbe

Un espace pour trier ses priorités

Pourquoi cette saison est-elle si fascinante ?

Sans doute parce que nous sentons, dans le franchissement de l’air et dans le fléchissement naturel du soleil, une nouveauté sans cesse changeante à vivre si nous nous donnons cette merveilleuse peine d’être attentifs à l’abondance des couleurs déclinantes, variant du vert au laiton, cuivre et bronze brun et du ciel paradoxalement bleu.
L’automne fait disparaître la plénitude et le débordement de la vie et la nature laisse choir derrière elle les graines pour l’année suivante. Un automne à considérer comme un lieu et un espace pour grandir et l’occasion de trier les priorités et surtout voir en émerger de nouvelles, liées au tempo de notre propre changement individuel et personnel vécu au rythme des saisons.

C’est le moment idéal de vous laisser glisser dans le changement plutôt que de lutter contre.
La plénitude de l’été s’atténue et se dissipe laissant place à une concentration vers l’intérieur.
Une intériorité qui autorise enfin à respecter notre énergie qui diminue, accordant un espace réfléchi à vos rythmes, routines et objectifs.

 

automne brin dherbe

Toute la sagesse est de rester lié.e à l’enseignement des saisons, ici dans l’hémisphère nord.

 

 Cette sagesse d’accepter de ne plus contrôler ce qui est incontrôlable,

c’est-à-dire une force de vie qui est plus grande que nous : l’écoulement des saisons et les énergies qui en émergent, si propre à chacune d’elle

coeur brin dherbe

Prendre le temps d'observer :

Saviez-vous qu’en automne, l’humidité de l’air diminue et l’angle du soleil change suffisamment pour que les cieux soient plus bleus ?
C’est un événement purement naturel, mais qui de vous aujourd’hui est capable de prendre le temps de l’observer et de contempler un ciel étonnamment plus pur et plus profond ?

Alors une question se pose : sans le savoir, que manquons-nous si souvent autour de nous, à force de ne pas être vraiment là, toujours emporté(e)s ou enseveli(e)s par une frénésie à accomplir ?

L’automne est là pour nous apprendre à nous désencombrer. Nous nettoyons et vidons les parterres de fleurs, les jardins, et nos balcons.
La fraîcheur du matin de plus en plus saisissante nous rappelle ce qui est à venir mais qui n’est pas encore là.
Cela devient alors un plaisir de se pencher sur certains aspects de l’automne : les promenades en forêt et le parfum de la terre et de l’humus, les lattes épicés à la citrouille, les bottes et les pulls, la décoration d’automne que l’on met dans la maison en l’honneur de la saison qui nous offre ses merveilles.

automne baies rouges
Pratiquer l’automne

L’ internet regorge de listes de choses à faire, de « comment faire » et de façons de
célébrer la saison. Au-delà de tout cela, la nature nous montre comment pratiquer l’automne. Il ressemble à un vaste vidage, le démantèlement de la vie pour qu’une nouvelle vie puisse émerger en temps voulu.

Libérer l’espace et la place pour les croissances à venir.

Ce qui peut parfois provoquer une nostalgie au sortir de l’automne ?
– le sentiment que le temps diminue et apercevoir l’apparition régulière de l’obscurité.
– Ce certain sentiment de vide dû au retrait lent de la vie des plantes pour que s’installe progressivement l’hiver.

L’automne incite à faire de la place pour ce qui vient après.
L’absence de lumière et et de soleil vous apprend à voir ou à regarder différemment.
Les horaires changent et vos routines se modifient.
Et ensuite ?
Apprendre à être dans le noir. Apprendre à laisser la vie prendre la place dont elle a besoin et à laisser partir ce dont nous pensons avoir besoin.
Se plonger dans l’humilité et s’émerveiller de voir les autres êtres dans leur véritable grandeur.  

feuille brin dherbe

L'irrésistible pratique du Hygge danois

L’automne laisse place à la pratique du Hygge, comme une douceur de vivre à  appliquer avec bonheur :

Le Hygge est un mode de vie  danois. Qui mieux que ces populations vivant une grande partie de l’année dans le froid et l’obscurité ont pu développer de façon naturelle une manière de vivre qui privilégie le confort intérieur, une sensation de cocon en détente et sans complexe.

Une mise en ambiance douce et chaleureuse est nécessaire pour faire émerger un sentiment réconfortant d’intimité dans son chez soi, comme par exemple :

** Les lumières tamisées et des bougies

** Un canapé cosy avec des coussins moelleux

** Un plaid douillet pour s’emmitoufler

** S’habiller de vêtements confortables comme un pyjama ou des vêtements d’intérieur

** S’installer tranquillement et prendre le temps de lire un bon livre ou magazine

** Savourer une boisson chaude préparée en conscience (chocolat chaud, thé au lait aux épices Chaï, un cidre chaud etc …) accompagnés de petits sablés délicieux

Vous pouvez y ajouter une méditation douce pour la paix de l’esprit, de la musique reposante et gaie, des parfums d’ambiance …

L’univers du Hygge touche une façon d’être ainsi que  la décoration et la cuisine : pour aller plus loin, je vous invite à consulter les différents ouvrages édités sur cet art de vivre

automne hygge
credit photo the espresso edition
feuille brin dherbe

Douceur
recette de cuisine d'automne

Le plaisir de déguster une bonne soupe, le soir, à la chandelle ou au coin d’un feu de cheminée

coeur brin dherbe

Je vous embrasse et vous dis à très bientôt

Nathalie Tschiember, créatrice du blog Brin d’Herbe

Créatrice des programmes Douceur pour accompagner les femmes dans un épanouissement dans la douceur et retrouver un Féminin respectueux.

Rendez-vous ici pour connaitre les programmes qui vous inspirent : Programmes Douceur

nathalie brin dherbe