Que fait résonner l’hiver en vous ?

QUE SE PASSE-T-IL DANS LA NATURE ?

C’est la période la plus sombre et la plus froide de l’année. Les arbres sont nus, nous rappelant la beauté austère et nue des choses.

Il y a un calme spécial en hiver. Tout semble mort et gelé, mais la vie se déroule tranquillement profondément dans l’obscurité.

À la fin de l’hiver, nous commençons à voir les premiers signes du printemps. Les arbres commencent à bourgeonner, les crocus commencent à pousser leurs têtes. Le sol est peut-être encore couvert de neige mais il y a une fraîcheur dans l’air, un doux bourdonnement dans la Terre… une vie souterraine profonde qui commence à s’agiter.

QUE SE PASSE-T-IL SYMBOLIQUEMENT ?

Il y a un grand calme en cette période de l’année. C’est un temps de repli sur soi. C’est un temps de repos. Un temps où tout est possible. Tout comme le soleil qui renaît au solstice d’hiver, de nouvelles possibilités naissent en nous à cette époque de l’année.

Si vous voulez changer quelque chose dans votre vie, c’est le bon moment pour y travailler. Cette saison sombre de l’année donne des cadeaux. Elle nous inspire à offrir des cadeaux à ceux que nous aimons. Et elle a maints présents à nous distribuer, sous la forme de nouvelles idées, de nouvelles inspirations.

L’hiver est une période de nouveaux départs. Bientôt, nous commencerons à nous réveiller et nous commencerons à attendre avec impatience les projets et les plans que nous réaliserons au cours des mois à venir.

Mais d’abord, nous devrons passer par un temps d’initiation. Le temps de commencer de nouvelles choses et de commencer à voyager. Nous allons faire face aux défis et être testé. Nous devrons laisser ce qui est confortable afin de grandir plus plein dans nous-mêmes.

« La nuit porteuse de mystère, le brouillard à traverser, le gel qui nous force à rechercher la chaleur, la possible légèreté de nos idées toutes faites, les flocons de neige et leur côté éphémère.
Renouons avec l’harmonie du cycle des saisons. Le vivant est une suite de perpétuelles métamorphoses. En suivant le cours de celle-ci, nous faisons l’expérience de qui nous sommes, en complétude : nous nous épanouissons. »
Marianne Grasselli Meier

Comme chaque saison, l’hiver a une âme. Il ne nous reste qu’à rester ouvertes et accueillir ce qu’il propose :

Sur le plan physique : s’offrir du repos, se protéger

Sur le plan émotionnel : se relier à ses origines, à sa lignée, apprendre de la vie

Sur le plan relationnel : se mettre au service de la communauté

Sur le plan spirituel : la vision, la relation aux défunts

Source : S’épanouir au rythme des saisons – Marianne Grasselli Meier