vivre en douceur l’automne

Chaque saison apporte son énergie, nous avons vu que celle de l’été est un appel vers l’extérieur où il fait bon vivre au soleil et au grand air, sentir les vêtements plus amples et légers sur soi, cueillir fruits et légumes et faire le plein d’une nourriture savoureuse de fraicheur et vitaminée.
Avec la grâce de l’été qui s’étire sur le mois de septembre, ce mois de transition entre l’été et l’automne, nous sommes amené.es à encore bénéficier d’une douceur de saison, emmagasiner jusqu’au bout chaque goutte de soleil et de chaleur en prévision la nouvelle saison qui va bientôt s’installer.

Comment préparer cet automne qui arrive et le vivre en douceur et en paix

Vivre en paix est tout à fait compatible avec l’action et le dynamisme. Ce qui est important c’est d’observer vos émotions et de ne pas vous y identifier.
Vous avez un coup de déprime, ce gris-bleu à l’âme propre à la rentrée ? : j’observe ce qui se passe en moi et je me laisse traverser par ces sensations ou pensées. Elles sont là et je ne m’y accroche pas. J’accepte ce « blues » sans m’y complaire.

brin dherbe cannelle
automne douceur
brin dherbe cannelle

Le 22 septembre est l’équinoxe d’automne. 

Mais c’est quoi l’équinoxe d’automne exactement ?

Depuis le Solstice d’été, le 20 juin, les jours raccourcissent lentement. L’hémisphère nord de la Terre s’est lentement incliné par rapport au Soleil. À mesure que la Terre s’incline, les jours raccourcissent. Le Solstice d’été était le jour le plus long de l’année, et depuis lors, nous perdons un peu de lumière chaque jour. 

Aujourd’hui, à l’approche de l’équinoxe d’automne, la Terre se trouve dans un moment d’équilibre. Elle n’est inclinée ni vers le soleil, ni à l’opposé. En conséquence, le jour et la nuit sont presque égaux – la lumière et l’obscurité sont en équilibre presque parfait. Pour celles ou ceux qui sont sensibles aux énergies un peu plus « cosmiques », ce passage apporte une vague d’énergie nourrissante et équilibrante dans nos propres vies. 

Cette énergie peut apporter de l’apaisement. Vous pouvez la diriger vers les endroits de votre vie qui vous semblent déséquilibrés, les endroits où vous ne vous sentez plus alignés. . 

brin dherbe cannelle

Capturer l’instant de douceur dans la magie d’une saison aux couleurs de cuivre et de laiton, savourer la tranquillité d’une énergie qui s’installe vers une intériorisation et une re-connaissance de soi, se laisser immerger dans l’atmosphère d’un abandon serein et confiant. Le temps qui défile dans sa langueur indifférente à nos émois nous laisse songeuse et songeur de cette impermanence qui reste, malgré nous, notre seul et vrai repère.

Le changement de saison nous rappelle que tout est impermanence.

brin dherbe cannelle

L’été a été une saison intense. Sauf exception selon les années, son énergie chaude et brûlante peut vous fatiguer car paradoxalement, même en temps de vacances vous auriez plus tendance à vous activer qu’à vous reposer. Randonnées, sports divers, sorties touristiques, soirées tardives, soin du jardin …

C’est donc une période très active, et l’agitation de l’été est vraiment fatigante. Nous perdons souvent de vue les pratiques et les routines qui nous maintiennent ancrés et profondément nourris. Et, que vous vous en rendiez compte ou pas, vous « bougez » beaucoup en été. Comme tout ce qui existe dans la nature, vous vous déployez et vous vous développez tout au long de la saison – d’une manière que vous ne voyez peut-être pas encore. Et quand l’été se termine … nous sommes fatigués malgré nous…

L’équinoxe d’automne qui s’étire sur quelques jours aide à équilibrer cette énergie.

 

 

automne rouge brin dherbe
brin dherbe cannelle

Équilibrer votre vie

Au fur et à mesure que nous entrons dans l’automne, les journées deviennent plus fraîches. Les aventures de l’été se terminent. Les enfants retournent à l’école. Et il y a une envie de renouer avec certaines des routines que vous avez peut-être délaissés pendant l’été. Il y a un désir d’apporter un peu de calme dans nos vies, de se sentir plus ancré que ces derniers mois. Et si faisons confiance en l’énergie saisonnière, cette dernière nous aidera à faire ce changement en douceur.

A l’équinoxe, l’énergie est en équilibre. Mais cela ne dure qu’un instant. Notre hémisphère Nord continue à s’éloigner du soleil tout au long de la saison. Ce faisant, les jours continuent de raccourcir.
L’équinoxe d’automne est le moment où l’énergie passe de la lumière du jour à l’obscurité. C’est là que symboliquement nous passons de la moitié claire à la moitié sombre de la roue de l’année ou du cycle des saisons.

Avec cette obscurité croissante, l’énergie saisonnière fait un changement significatif vers l’intérieur. Alors que nous entrons dans l’automne, nous commencerons à voir de plus en plus de signes de la nature qui tire son énergie plus profondément vers l’intérieur. Les arbres retirent leur sève dans leurs racines et se préparent à libérer leurs feuilles ; l’énergie des plantes se retire dans la terre, tandis que les tiges qui les surmontent meurent ; les animaux se préparent à leur hibernation. Tout se replie sur soi-même.
À mesure que les jours se refroidissent et que les nuits s’assombrissent, nous, les humains, nous nous replions également sur nous-mêmes – nous passons plus de temps à l’intérieur. Finies les longues soirées passées dehors, à s’attarder dans la longue lumière du jour.

À mesure que les jours se refroidissent et que les nuits s’assombrissent, nous, les humains, nous nous replions également sur nous-mêmes – nous passons plus de temps à l’intérieur. Finies les longues soirées passées dehors, à s’attarder dans la longue lumière du jour.

automne jaune

Faire confiance en la douceur, en la magie des saisons, notamment celle de l’automne qui est une invitation chatoyante à visiter notre paysage intérieur et installer cet équilibre qui aide si bien à la douceur de vivre

brin dherbe cannelle

Ce mois-ci, nous nous tournons vers l’intérieur. C’est le moment de réfléchir à ce dont notre âme a besoin pour se sentir équilibrée et alignée, de regarder comment nous avons grandi au cours de cette saison de croissance, ce que nous récoltons de nos efforts du printemps et de l’été, et ce que nous sommes prêt.es à laisser partir.
Depuis le début de l’année, vous avez grandi. Que vous en soyez conscient.e ou non, l’énergie saisonnière a été à l’œuvre dans votre vie et il y a des façons dont vous vous êtes déployé.e et développé.e tout au long de l’hiver, du printemps et de l’été.
Je vous invite à repenser à  la fête d’Imbolc, lors des premiers signes du printemps, (lien vers l’article de Imbolc) – une période où la nouvelle vie commence à bourdonner sous terre, quand les premières graines de la nouvelle vie commencent à s’éveiller en nous et dans la nature.

-> Que se passait-il alors dans votre vie ?

-> À quoi rêviez-vous ?

C’est un travail incroyablement significatif de passer du temps à explorer comment vous avez grandi depuis le début de cette saison de croissance.

-> Quelles expériences avez-vous vécues ?

-> Comment vous ont-elles façonné.es ?

-> Vous ont-elles poussé ?

-> Qu’avez-vous récolté de tout votre travail cette année ?

Un moment de remerciement et de célébration

Parce que l’automne est la saison des récoltes. C’est le moment de célébrer tout ce que la Terre vous a apporté pendant cette saison de croissance : tous les fruits et légumes frais, toutes les expériences amusantes (et même moins amusantes) que vous avez vécues, et toutes les choses que vous avez cultivées grâce à elles.
C’est le moment où nous rassemblons nos récoltes en préparation des mois d’hiver froids et stériles à venir. Et la façon dont nous faisons cela dans notre travail de croissance personnelle, c’est par l’introspection et la réflexion significative.
Il est important de créer du temps et de l’espace dans votre vie pour des choses comme le journal intime ou la méditation. Cela vous aidera à découvrir des façons de grandir que vous ne voyez peut-être pas encore.

brin dherbe canelle

Méditation

Prenez un temps de pause pour vous-même :

Fermez les yeux et prenez quelques respirations profondes pour vous recentrer. Votre esprit s’apaise. Placez votre main sur votre cœur.
Pensez aux expériences amusantes que vous avez vécues pendant l’été, ou choisissez un souvenir précieux. Sentez la gratitude grandir dans votre cœur et votre esprit.
À chaque inspiration, sentez la gratitude se répandre dans votre cœur. Si vous le souhaitez, vous pouvez dire « Je suis reconnaissant.e» (en vous-même ou à haute voix).
À chaque expiration, imaginez cette énergie sortant de votre cœur, enveloppant tout votre corps et qui se répand dans le monde. Si vous le souhaitez, dites « Merci » en même temps que vous le faites.
Continuez cette visualisation pendant quelques minutes et tout doucement revenez  à vous, dans l’ici et maintenant.

brin dherbe cannelle

Commencez par réfléchir à toutes les expériences que vous avez vécues au cours de la saison passée. En été, votre travail consiste à absorber autant de soleil et d’énergie de feu que vous le pouvez – vos aventures et expériences estivales sont un carburant pour les mois froids à venir. Quelles ont été vos aventures estivales préférées cette année ? Quelles sont les expériences dont vous êtes le plus reconnaissant.e ?
Et aussi : quelles expériences vous ont vraiment mis au défi ? Où avez-vous eu du mal ? Pouvez-vous découvrir ce que ces choses vous ont appris ? Comment avez-vous changé ? De quelle manière avez-vous dû vous dépasser et grandir grâce à ces expériences ?

Toutes vos expériences estivales, même les plus difficiles, même celles qui vous semblent négatives, étaient là pour vous enseigner. Elles étaient là pour vous donner une plus grande clarté. Pouvez-vous trouver de la gratitude pour toutes vos expériences de cet été – les bonnes et les moins bonnes ?

En réfléchissant à la façon dont vous avez grandi au cours des derniers mois, vous pouvez reconnaître les choses que vous avez dépassées. En identifiant les choses qui ne vous servent plus, vous pouvez commencer l’important travail d’automne qui consiste à les laisser partir.

En réfléchissant à la façon dont vous avez grandi au cours des derniers mois, vous pouvez reconnaître les choses que vous avez dépassées. En identifiant les choses qui ne vous servent plus, vous pouvez commencer l’important travail d’automne qui consiste à les laisser partir.

douceur automne brin dherbe
brin dherbe cannelle

Plongeons nous dans l’atmosphère et l’énergie de cet automne

Pour que les arbres et les plantes puissent continuer à grandir et à évoluer, c’est la saison où ils doivent lâcher prise. Pour les arbres, cela signifie laisser tomber les vieilles feuilles, afin que le printemps prochain, ils puissent faire pousser de nouvelles feuilles – une nouvelle vie, une nouvelle croissance.
Nous devons également faire ce travail dans nos vies, afin de continuer à nous développer et à grandir. L’automne est la saison pour regarder vers l’intérieur et faire le travail de libération des vieilles histoires, des fausses croyances limitatives que vous avez entretenues, des choses qui ne vous servent plus – des choses qui entravent la croissance et l’évolution de votre personnalité. C’est la saison où nous jetons un regard sévère sur ces choses, afin de pouvoir enfin les abattre et les éliminer de nos vies.
Dans la saison à venir, vous avez l’occasion de vous débarrasser des vieux schémas, des habitudes destructrices, des croyances limitantes qui vous retiennent. Tout comme les feuilles d’automne, vous vous préparez à libérer ces choses qui ne vous servent plus.

« C’est la saison pour abattre les vieilles façons d’être afin qu’elles puissent être compostées et qu’une nouvelle croissance puisse prendre leur place au printemps prochain. »

Ce mois-ci, vous préparez le terrain pour un changement réel mais en douceur dans les semaines et les mois à venir.

Je vous embrasse et vous dis à très bientôt

Nathalie Tschiember, créatrice du blog Brin d’Herbe

Créatrice des programmes Douceur pour accompagner les femmes dans un épanouissement dans la douceur et retrouver un Féminin respectueux.

Rendez-vous ici pour connaitre les programmes qui vous inspirent : Programmes Douceur

nathalie brin dherbe